Image associée

En-tête de lettre

En 1536, lors du renouvellement du Traité de combourgeoisie avec Berne, Genève se vit attribuer sur la rive droite un territoire qui deviendra plus tard la commune du Petit-Saconnex.

En 1621 un temple fût construit sur le site d’un sanctuaire du XVIIe siècle. le Petit-Conseil de la République de Genève y érigea un lieu de culte desservi par le pasteur Nicolas Vedel, qui était en même temps professeur de philosophie à l’Académie. Par la suite, Samuel Bernard, grand-père maternel de Jean-Jacques Rousseau, devint le premier pasteur à plein temps.

Un nouveau Temple fut construit et inauguré le 21 mai 1730. En 1844 le clocher-porche fût rajouté par l’architecte Jean-Pierre Guillebaud, il devait s’orner d’un clocher avec deux cloches. La plus grosse, porte cette inscription du Psaume 95 : « Venez, réjouissez-vous en l’Eternel », et la plus petite, cette citation du Psaume 100 : « Venez vous présenter devant l’Eternel avec allégresse ».

En 1931, les communes du Petit-Saconnex, des Eaux-Vives et de Plainpalais furent rattachées, après votation populaire, à la ville de Genève. En 1940, la  paroisse qui suivait les limites territoriales de l’ancienne commune, à l’exception du quartier de Sécheron déjà rattaché à la paroisse des Pâquis, fut morcelée en trois paroisses : Saint-Jean, Servette et l’actuelle paroisse du Petit-Saconnex.

En 1940, l’intérieur du Temple fut restauré et une nouvelle chaire sculptée par le pasteur Ernest Christen. Le peintre Hermès embellit les murs de deux peintures représentant « La pêche miraculeuse » et « le repas d’Emmaüs » ainsi que les cartons des vitraux. Il est aussi l’auteur du médaillon situé au-dessus de la chaire.

La restauration extérieure du Temple fut exécutée par étapes de 1952 à 1958 par l’architecte Georges Peloux. Les orgues d’origine dataient de 1814, mais celles qui nous accueillent actuellement chaque dimanche ont été installées en 1964.

En 1990 les vitraux d’Hermès sont remplacés par ceux de Frère de Saussure et une restauration est exécutée par l’architecte André Foehr.

La Maison de Paroisse, située à côté du Temple, est l’ancienne mairie de la commune.

Photo : source M. Marti